Chroniques littéraires·philosophie

Les vertus de l’échec – Charles Pépin

IMG_6904

Résumé :

Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d’une authentique réussite.

Et si nous changions de regard sur l’échec ?

En France, échouer est mal perçu. Nous y voyons une faiblesse, une faute, et non un gage d’audace et d’expérience.  Pourtant, les succès viennent rarement sans accroc. Charles de Gaulle, Rafael Nadal, Steve Jobs, Thomas Edison, J.K. Rowling ou Barbara ont tous essuyé des revers cuisants avant de s’accomplir.

Relisant leurs parcours et de nombreux autres à la lumière de Marc-Aurèle, Saint Paul, Nietzsche, Freud, Bachelard ou Sartre, cet essai nous apprend à réussir nos échecs. Il nous montre comment chaque épreuve, parce qu’elle nous confronte au réel ou à notre désir profond, peut nous rendre plus lucide, plus combatif, plus vivant.

Un petit traité de sagesse qui nous met sur la voie d’une authentique réussite.

♥♥♥♥♥♥♥♥

Mon avis :

Je n’avais pas du tout envisagé de lire ce livre mais en le voyant un jour dans la bibliothèque de mon lieu de stage, il m’a intriguée. Je l’ai feuilleté mais sans jamais le lire vraiment. Un jour, j’avais oublié chez moi mon livre du moment (La mort du roi Tsongor de Laurent Gaudé), j’ai alors demandé à mes maîtres de stage si je pouvais l’emprunter. Je l’ai lu en deux jours

Je connaissais Charles Pépin car lors de mes révisions du bac de philosophie, je m’étais procurée son manuel (que je conseille fortement même pour ceux qui ne passent pas le bac). Je le trouvais déjà très pédagogue, très enjoué et très encourageant. Je n’avais pas trop peur, donc, en commençant à lire Les vertus de l’échec

J’ai d’abord trouvé la situation risible de me tourner vers ce livre sachant que je commençais quelques jours après ma préparation pour l’examen du barreau. Je pense qu’inconsciemment j’avais besoin de me rassurer un peu et ne plus avoir peur de l’échec potentiel ! 

Ce livre m’a fait le plus grand bien, il mêle des anecdotes de personnalités (Rafael Nadal, je crois d’ailleurs qu’il aime beaucoup le tennis, Barbara ou Serge Gainsbourg) avec pensées philosophiques et conseils. Ils confrontent la réalité aux concepts et ce, par étape. Il commence par évoquer la notion d’échec puis pourquoi on le ressent ainsi et enfin comment l’aborder positivement.

Je vois donc cet ouvrage à la fois comme un livre philosophique et de développement personnel car il nous aide à nous dépasser. 

Je pense que tout le monde devrait lire ce livre qui aborde des sujets philosophiques complexes avec brio et simplicité. De plus, il apporte une sérénité sans nom et il se mit vraiment rapidement. 

Je pense même lire son autre livre un peu dans la même veine (qu’il conseille d’ailleurs de lire après les vertus de l’échec) : La confiance en soi

Note : ★★★★☆

Connaissez-vous Charles Pépin ? Avez-vous déjà lu un de ses livres ? Si oui, laissez un commentaire ! Si vous êtes tenté, laissez aussi un commentaire :p

Lilou

Publicités

6 commentaires sur “Les vertus de l’échec – Charles Pépin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s